Fanzine STRAED #2

Date de sortie : 28 mai 2022

Le fanzine STRAED #2 et sa photographie de couverture
  • Format : 24 x 18 cm
  • 72 pages
  • 5 photographes de rue et 68 photographies
  • 1 dessinateur de rue et 5 dessins
  • Préface de Kris illustrée par Gildas Java
  • Conception graphique par Yves Larvor
  • 250 exemplaires
  • Prix : 15 €

La sortie de Straed #2

Le fanzine est sorti le 28 mai 2022 à la galerie Pod au 15 rue Louis Pasteur à Brest ( lien google maps ). Merci à tous d'être venus pour les dédicaces et nous rencontrer!
Une autre session de dédicaces sera organisée le 18 juin à la galerie (horaires et modalités à venir).

Le fanzine est en vente à la galerie POD. Vous pouvez toujours réserver un exemplaire :

Comment réserver un exemplaire?

Ça se passe à la galerie POD et voici comment réserver votre exemplaire :

  • Contacter POD par mail : artistepod@gmail.com avec votre nom, prénom, et numéro de téléphone.
  • Le contacter en message privé sur les réseaux sociaux :
    Facebook Galerie POD ou
    Instagram @galeriepod
    en donnant votre nom, prénom mail et téléphone.

L'édito

Nouveau format, plus d’auteurs!
L’équipe Straed accueille dans ce second fanzine deux nouveaux photographes Anne Kervella et Laurent Réguer et un dessinateur compulsif : Guillaume Duval. La préface est écrite de main de maitre par Kris et illustrée par Gildas Java.
Anne est plus connue pour ses portraits et mises en scène très travaillées. Elle vous propose ici sa série foisonnante «Guile» qu’elle rapporte de Corée. Laurent, photographe à découvrir sans attendre vous ballade avec son regard espiègle et inattendu avec sa série «Les dormeurs». Guillaume montre les invisibles de la rue qu’il a dessiné sur place dans : «Portraits célestes».
Yves Larvor, Loïc Moyou et Daniel Molinier ont également roulé leurs bosses à Brest pour Straed #2, chacun avec leurs regards ils ont concocté des séries à consommer sans modération !

Les séries

« Les dormeurs » par Laurent Réguer

"Que l’on soit en ville, à la campagne, ou à la mer, ils sont là, partout.
En pause, en veille, en confiance.
Bien dans leurs baskets ou leurs mocassins, ils se détendent, profitent du soleil ou digèrent leurs repas.
Ils ont parfois les yeux lourd après la lecture de leurs auteurs favori, ou bien ils ont trop fait la fête
et le besoin de sommeil les rattrapent..."

« Le Dorica Castra » par Daniel Molinier

Vous connaissez sûrement cette figure de style qui est utilisée dans la comptine «Trois p’tits chats, trois p’tits chats, trois p’tits chats, chats , chats, Chapeau d’paille, chapeau d’paille, chapeau d’paille, paille, paille...».
Daniel à utilisé ce principe dans sa série avec des photos qui se parlent entre elles en créant une une histoire à rebondissements et qui fini par se mordre la queue comme la chanson.

« Orange is the new Brest... » par Loïc Moyou

"Brest la grise qu’ils disent... Fût un temps où elle portait bien ce surnom, mais ne serait ‘il pas judicieux de la rebaptiser ? Il y a 77 ans tout était à refaire dans l’urgence, pas de temps à perdre pour des questions d’esthétique ; mais voilà, c’était il y a 77 ans... Depuis, la cité du Ponant reprend petit à petit des couleurs..."

« Guile » par Anne Kervella

Voici les premières lignes de son introduction : "«Guile» signifie «rue» en coréen. Des artères parfois étroites et vallonnées où l’horloge parait figée, où l’on aime s’y perdre, et se ressourcer. A contrario, les quartiers voisins foisonnent de vie, de commerces, de flux incessant,le rythme cardiaque et le temps s’accélèrent."

« See beyond » par Yves Larvor, préface de Gwenaël Le Guellec

Voici les premières lignes de la préface de Gwenaël
"Au-delà...
Deux mots qui résonnent comme une invitation à voyager, un voyage à travers la ville et ses reflets, mais aussi parmi les êtres qui la peuplent, qui la font ou la défont, au rythme des trams qui passent et des cabines qui s’élancent, glissant avec aisance sur le bitume ou survolant la rade, de jour comme de nuit, en silence ou dans le bruit..." La suite à lire dans Straed 2 !"

Les dessins de rue de Guillaume Duval

Pour la première fois, Straed accueil un dessinateur. Guillaume a dessiné les invisibles dans la rue pour Straed, voici ses mots :
«Je m’assois dans la rue , et observe le monde ....Comme eux»

  • Le fazine Straed 2 - photographie de rue à Brest

    1ère et 4ème de couverture de Straed #2

  • Première page de la série "Les dormeurs" par Laurent Réguer

    Page du fanzine de photographie de rue Brestois Straed #2

  • Pages de la série "Le Dorica Castra" par Daniel Molinier

    Page du fanzine de photographie de rue Brestois Straed #2 la page de la série de Daniel Molinier

  • Première page de la série "Orange is the new Brest..." par Loïc Moyou

    Page du fanzine de photographie de rue Brestois Straed #2 page de Loïc Moyou

  • Prmière page de la série "Guile" par Anne Kervella

    Page du fanzine de photographie de rue Brestois Straed #2 - la page de Anne Kervella

  • Première page de la série "See beyond" par Yves Larvor et sa préface par Gwenaël Le Guellec

    Page du fanzine de photographie de rue brestois Straed #2 la page de Yves Larvor

  • Première page de la série de dessins de rue par Guillaume Duval

    Page du fanzine de photographie de rue Brestois Straed #2 page de Guillaume Duval

  • Les participants au fanzine Straed #2 assi sur des marches à Brest

    Les particpants à Straed #2. De gauche à droite Yves Larvor, Daniel Molinier, Loïc Moyou, Guillaume Duval, Laurent Réguer et Anne Kervella